Filitosa


 

 

Haut lieu de la Corse préhistorique - 8000 ans d'Histoire...

La proximité de la plaine fertile du Taravo, la présence d'une butte facilement aménageable et de nombreux abris sous roche vont prédisposer le site de Filitosa à une très longue occupation, du VIe millénaire avant notre ère jusqu'à l'occupation romaine.

Au IIe millénaire av. J.C., les tailleurs de pierre, les sculpteurs mégalithiques feront de Filitosa le plus grand centre de l'art statuaire corse et méditerranéen.

Filitosa, 8000 ans d'histoire et de mystère, garde jalousement ses statues-menhirs, ses monuments circulaires et ses secrets.

Les "Torre" ne cessent de nous interroger.

Cet ensemble d'habitats de pierres sèches et de cabanes encerclés de murailles est orné d'une construction circulaire centrale monumentale, la Torre, constituée d'un couloir dallé, d'une chambre circulaire voutée et de petits cabinets latéraux.

De la Torre dérive le qualificatif de torréenne donné à la civilisation corse de l'âge du bronze.

Apparemment destinées aux activités civiles, industrielles et agricoles, davantage qu'aux activités rituelles (moules de pierre servant à couler le bronze pour la fabrication des armes, foyers, outils de broyage et meules... ont été retrouvés en leur sein), ces torre parsemant la Corse posent aujourd'hui encore de nombreuses questions quand à leur véritable fonction.

De même que les menhirs qui les ornementent, tour à tour été désignés comme des objets de conjuration ou de malédiction, des statues funéraires ou encore des poteaux indicateurs...

 

Quelle était leur destination ?

Quel culte l'homme pratiquait-il à Filitosa ?

À Filitosa naquit en 1954, grâce au découvreur du site (en 1946) Charles-Antoine Césari, une des aventures archéologiques les plus riches d'enseignement de l'histoire de la Corse.


Renseignements sur le site de Filitosa - Tel : 04 95 74 00 91