Tappa

Les populations qui construisirent les Torres de Corse respectèrent la loi économique naturelle de la complémentarité mer montagne.

 
Les activités humaines régies par le rythme des saisons invitèrent les hommes à vivre l'été à la montagne et l'hiver à la piaghja. Le pastoralisme ne peut se concevoir sans la pratique de la transhumance fondée sur une alternance entre l'estive (séjour à la montagne) et l'impiaghjera (descente à la plage).
Le complexe monumental de Tappa est une structure plutôt hivernale, par opposition à Cucuruzzu qui serait à dominante estivale.
 
Le casteddu de Tappa fut construit au IIème millénaire (1800-1000) avant J.C. La tradition populaire a conservé pour nommer les grands ensembles monumentaux de ce type, le nom de Casteddu et pour la tour, le nom de Torre.
Le Casteddu est une aire fermée par une large muraille. Le monument principal à la forme d'une tour. Sa forme de plan circulaire ainsi que la chambre centrale du mur, la font ranger dans la famille des torres à chambres.
Ce type de monument caractérise les sociétés de la Corse méridionale car la Corse septentrionale en est dépourvue.
 
Cette indication met en évidence les différences économiques, historiques, sociales et géographiques entre ces deux parties de l'île.
Image du haut de page : http://www.lacorsemysterieuse.com  
-Retour aux Balades