Porto-Vecchio

La Vieille Ville

 

 
Place de la Mairie
A droite, le Bastion de San Giorgio (San Ghorghju), ainsi appelé car il a été construit sous l'égide d'un très puissant établissement bancaire du temps des Génois, qui occupaient alors la Corse; par la suite, lui a été donné le nom de l'ancien Moulin à Vent (Moulinu a Ventu), situé sur la colline qui lui fait face, au Nord-Est.
 
A gauche, le Bastion du Palais (Baluardo di U Palazzu Publicu), c'est l'ancienne caserne des soldats et officiers génois qui tenaient garnison dans cette partie des fortifications aujourd'hui restaurées. Le gouverneur ou son lieutenant logeait dans le Palazzo (le Palais) avec son échauguette, située tout à côté.
 
Rue danielle Casanova, Rue Renuccio Della Rocca
Le Bastion de San Antonio ou di A Funtana Vechja, qui surplombe l'endroit où se trouvait et se trouve encore la plus vieille fontaine de la ville. Il s'appelait autrefois Spinola, du nom du gouverneur génois qui l'a occupé.
 
Montée de la Porte Génoise
Vue extérieure du Bastion de la Porte. 
Entrée par la Porte Génoise
 
La Piazzà di Po, c'était à l'époque génoise, la seule entrée et sortie de la ville, protégée par une solide porte et des mâchicoulis en surplomb que l'on peut encore voir au-dessus, qui servait de mirador. Cette porte donnait accès au port.

Rue Borgo ou rue du Bourg
Elle longe la partie Est des remparts et conduit au Bastion de France 

Arrêt au Bastion de France

Ainsi nommé parcequ'il fût occupé par les troupes françaises après le départ de Pascal Paoli et la reddition de la ville de Porto-Vecchio au roi de France, le mercredi 14 juin 1769.

Rue de la Citadelle
Au niveau de l'intersection de la rue Pasteur et de la rue de la Citadelle, s'est faite une autre ouverture dans le mur de fortification qui unissait le Bastion de France à celui du Moulin à Vent.
Cette brèche donnait accès à l'ancien quartier Funtanichja, du nom d'une petite fontaine située en contrebas.
 
Cours Napoléon
Place Ettori, la vieille maison au grand escalier qui borde cette place tenait lieu d'infirmerie aux troupes génoises au cours de leur occupation. 

Direction l'Eglise

L'Eglise Saint Jean Baptiste, fût bâtie sur le site de l'ancienne église du temps des Génois, au milieu du XVIe siècle; son clocher ayant été édifié antérieurement en 1868); elle est de style néoroman, mêlé de corinthien et d'ionien et, comme la précédente, dédiée à Saint Jean Baptiste, patron de la cité.

La bâtisse ne sera achevée qu'en 1896 grâce à des souscriptions publiques, lesquelles n'ont pas suffit à terminer la façade qui reste toujours privée de ses quatre colonnes dont on peut encore voir l'ossature.